DOSSIER - Chorales et Orgues

PETITE HISTOIRE DE LA GRANDE MUSIQUE AU LIKÈS.

L’école des « likès » souhaitée par le Baron Boullé, préfet du Finistère, et par Mgr de Poulpiquet, Évêque de Quimper et de Léon, est approuvée, le 28 novembre 1837, par S.E. M. le Ministre de l’Instruction Publique. Le procès verbal de la séance du Conseil royal de l’instruction publique arrête, en 42 articles, d’une manière très précise, l’organisation de cette École, ainsi que l’enseignement à y donner, la discipline et le régime intérieur.

Voici l’article traitant de l’enseignement :

ARTICLE 29,

Les Élèves seront répartis en deux divisions principales.

Dans la première, ils recevront l’instruction élémentaire qui comprend nécessairement l’instruction morale et religieuse, la lecture, l’écriture, les éléments de la grammaire française et du calcul, le système légal des poids et mesures.

Dans la deuxième, ils recevront l’instruction primaire supérieure qui comprend, outre les connaissances ci-dessus énumérées, le dessin linéaire, les éléments de la géométrie et ses applications usuelles, le toisé des surfaces et des solides, l’arpentage, des notions de sciences physiques et d’histoire naturelle, applicables aux usages de la vie, le chant, particulièrement le plain-chant, les éléments de l’histoire et de la géographie, et surtout de l’histoire et de la géographie de la France.

Ces deux grandes divisions pourront être subdivisées chacune, par le Directeur, en plusieurs autres, selon les forces respectives des Élèves.

Les auteurs du « référentiel » n’avaient pas oublié d’inscrire la formation musicale dans les éléments de base de l’éducation des jeunes enfants venus de la campagne pour s’instruire.
Et Le Likès a toujours accordé une place de choix à l’enseignement musical, en particulier au chant choral. Le palmarès de 1934-35, rappelle le rôle de la musique dans l’éducation :

« La musique adoucit les mœurs », cet axiome ancien ne manque pas de réalisme. Dans une expression laconique, il souligne bien la valeur éducative de l’enseignement musical. Assouplir les organes vocaux, fortifier les poumons, exercer l’oreille, rendre capable d’apprécier ce qui est beau, voilà ce que suppose cet art divin par excellence. Se munir, dès l’école, d’un répertoire honnête et esthétique, tel est le but poursuivi au Likès.

Ce petit dossier présente,

  • en deux parties, les différents articles consacrés, dans les publications de l’école, à l’interprétation des grandes œuvres de musique (surtout sacrée) par la chorale, accompagnée par les grandes et les petites orgues du Pensionnat.
  • Des albums réalisés à partir des archives photos, principalement des chorales aux différentes époques.
  • le dossier consacré par le magazine 279 (mars 2010) aux orgues du Likès
  • le livret du CD contenant les « Trésors Cachés » des Grandes Orgues du Likès.

Publié le : vendredi 10 août 2012

LE LIKès | La Salle - Quimper

20, Place de la Tourbie - 29196 QUIMPER Cédex
Tél. 02 98 95 04 86 - Fax 02 98 95 06 24

Contact | Plan du site | Mentions légales

suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter

une création : www.studioentete.com