Semaine de l’engagement : la Capitaine des pompiers Chantal Le Goff témoigne en 207

"Dans le cadre de la semaine de l’engagement, nous, élèves en 207, n’avons pas eu nos cours normaux la matinée du 24 Janvier, mais avons eu le droit à quatre heures avec les Pompiers, venus bénévolement nous présenter leur métier ; leur passion. Cela prouve bien à quel point ils sont dévoués et généreux, or c’est une qualité nécessaire pour être pompier. De ce fait, cette intervention correspondait parfaitement à cette semaine, durant laquelle nous devions nous ouvrir aux autres, et tenter d’être plus altruistes…

Durant la première heure, la Capitaine Chantal Le Goff, Chef du bureau Développement et fidélisation du volontariat, SDIS du Finistère, nous a présenté le métier de pompier (bien que 80% des 250 000 pompiers français soient volontaires). Elle nous a décrit les différents grades et la façon de les reconnaître (insignes ; nombre de bandes sur le casque : de 1 pour le « sapeur » à 3 pour le « caporal-chef », mais aussi les études et le concours qu’il faut passer pour devenir Pompier (le concours se compose de différent tests comme un test de souplesse, un autre d’endurance, de coordination, évidement de natation et d’autres encore...).
Chose amusante, on appelle communément les pompiers « sauveurs du feu », or le Service Départemental d’Incendie et du Secours (SDIS) du Finistère a recensé moins de 10% d’interventions sur des incendies en 2010. La principale cause des presque 50 000 interventions était le ¾ du temps les « secours aux personnes ».

Les trois heures suivantes étaient destinées à une initiation aux gestes de Premiers Secours pour certains et à une piqure de rappel loin d’être superflue pour les autres.

Le groupe d’initiation a commencé par un petit cours théorique sur le balisage nécessaire lors d’un accident de la route. Puis, place au faux sang et à de véritables mises en scène pour intégrer ces quelques réflexes qui peuvent sauver une vie. Tour à tour, victimes ou témoins, nous avons dû, après que Mr Le Houx, un professionnel, nous ait montré, faire preuve de sang-froid pour stopper des « hémorragies » plutôt réalistes, et avons retenu notre souffle devant une démonstration de la conduite à tenir en cas d’étouffement.
Nous avons aussi appris à appeler correctement un numéro d’urgence comme le 112. Il faut expliquer avec précision la nature, le lieu et la gravité de l’accident, le nombre de victimes, mais aussi les gestes effectués et il ne faut pas oublier de laisser un numéro.

Cette intervention était vraiment très enrichissante, et les intervenants, étant vraiment passionnés, étaient… Passionnants. Nous avons d’ailleurs apprécié avoir affaire à des gens vraiment en phase avec leur carrière : « C’était amusant, mais aussi intéressant ! » déclare Clémentine, tandis qu’Angelica, elle, dit avoir passé « une matinée sympathique ».
Nous n’avons en effet pas vu le temps passer, mais il est vrai que 4 heures, « c’est un peu court » comme le remarque Pierre. En somme, la majorité d’entre nous à trouvé cette matinée ludique mais également très constructive !

Cette semaine est peut-être l’occasion de vérifier que vous savez mettre quelqu’un en « Position Latérale de Sécurité » ou d’apprendre plus en détail comment se comporter si une vie est en danger près de vous. Vous pouvez par exemple passer un diplôme, le PSC1 (de 12h à 14h de formation), afin de devenir un secouriste compétant et peut-être, préserver la vie de quelqu’un."
Mathilde Piriou,207

Publié le : mercredi 6 avril 2011

LE LIKès | La Salle - Quimper

20, Place de la Tourbie - 29196 QUIMPER Cédex
Tél. 02 98 95 04 86 - Fax 02 98 95 06 24

Contact | Plan du site | Mentions légales

suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter

une création : www.studioentete.com