Les palmarès de 1857 et 1859.

La présentation du document est plutôt austère. Pas de photos, bien sûr, et pas de listes complète des élèves non plus. Dommage pour les descendants à la recherche de leurs ancêtres ! Sauf pour les héritiers des lauréats. Comme quoi, être bon en classe offre beaucoup d’avantages !

Celui qui s’intéresse à l’éducation donnée aux enfants de la campagne à cette époque, observera avec intérêt que :

  • toutes les classes (de 7ème à 1ère) sont divisées en deux sections : 1 division française et 1 division bretonne ;
  • dans les petites classes (7ème et 6ème), on se limite à la lecture, la mémoire et l’écriture ;
  • l’arithmétique et l’orthographe apparaissent en 5ème classe.
  • l’histoire sainte et l’histoire de France (regroupées) ainsi que la géographie figurent en 3ème classe ;
  • en 1ère classe, pour les plus grands, on enseigne l’arpentage et le dessin linéaire ;
  • on retrouve, comme élèves de la chaire d’agriculture, les élèves qui suivent les cours ordinaires du même niveau venant de la section bretonne (uniquement ?).

L’avis aux familles permet d’avoir une idée d’ensemble de l’organisation de la vie scolaire.

Vous pouvez retrouver l’organisation des études en 1857 dans le document les organigrammes des études au 19ème siècle

Sont numérisées, dans le document ci-dessous, les 100 premières pages du volume de ces vieux palmarès qui présentent les éditions de 1857 et 1859. Pour des facilités de téléchargement le format est petit (A7) mais il doit être très lisible en pleine page.

Publié le : jeudi 26 juillet 2012

LE LIKès | La Salle - Quimper

20, Place de la Tourbie - 29196 QUIMPER Cédex
Tél. 02 98 95 04 86 - Fax 02 98 95 06 24

Contact | Plan du site | Mentions légales

suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter

une création : www.studioentete.com