La semaine de la poésie

« L’écriture d’un poème peut être fulgurante, mais, pour lui donner une véritable dimension, il faut ciseler chacun de ses mots, l’épurer, le mettre à nu.Un poème n’est jamais figé, il est toujours en mouvement. La poésie, c’est le plaisir des mots, la musicalité des phrases… » Déjà, Louis Bertholom a capté l’attention des élèves de la classe de 302 qui, à l’occasion de la semaine de la poésie, rencontrent l’auteur de Mordre le Monde.
L’échange, au départ hésitant, répond à bien des curiosités.
« Comment êtes-vous devenu poète ? », « Vos ouvrages sont-ils traduits dans plusieurs langues ? », « Est-ce votre unique métier ? », « Comment vous vient l’inspiration ? »…. Autant de questions auxquelles ce poète voyageur, toujours à la découverte de peuples et de cultures différentes n’a pas manqué de répondre.
Si Louis Bertholom regrette un peu que « le public ne vienne pas spontanément et facilement à la poésie », la lecture de quelques-unes de ses créations, et tout particulièrement « La rose noire » a sensibilisé les collégiens à cet art, qui soudain, par une présence, leur est devenu familier.
I. Louërat

Publié le : lundi 8 avril 2013

LE LIKès | La Salle - Quimper

20, Place de la Tourbie - 29196 QUIMPER Cédex
Tél. 02 98 95 04 86 - Fax 02 98 95 06 24

Contact | Plan du site | Mentions légales

suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter

une création : www.studioentete.com