Histoire(s)

Dans cette rubrique vous pourrez trouver de nombreux documents racontant l’histoire et les histoires de notre établissement fondé en 1838.

À lire dans cette rubrique

Où sont passés les "likès" de 1906 à 1919 ?

Le 14 juillet 1906, parait le décret de fermeture du Likès. L'école, qui accueille 738 élèves, doit être fermée pour le 1er septembre. Pour ceux qui n'ont pas fini leurs études et pour que ceux qui espèrent s'y inscrire, il faut trouver un autre établissement.

Lire la suite

Dernière saison pour la formation agricole au Likès (1945-1957)

La Section Agricole disparaît en 1940. Son professeur a rejoint Londres et l'école est en partie occupée par les allemands. La guerre s'achève. Frère Jaouen, démobilisé des F.F.L, revient au Likès. Les cours d'agriculture reprennent en octobre 1945.

Lire la suite

L’enseignement agricole au Likès de 1919 à 1940

Le Likès renaît en 1919. Il retrouve les locaux dont il avait été chassé en juillet 1906. La rentrée se fait le 1er octobre avec 220 élèves dont 124 internes. Ils sont tous âgés de moins de 13 ans et répartis en 5 classes dont 1 classe agricole.

Lire la suite

La Chaire d’Agriculture Likésienne de 1886 à 1906

En 1886, la chaire d'agriculture a été transférée du Likès à l'École Normale. Le Pensionnat ne peut donc plus compter sur les financements publics de l'État et du Département. Mais il veut préserver la formation agricole qui a fait sa réputation.

Lire la suite

La Chaire d’Agriculture Départementale, au Likès, de 1843 à 1886.

Pendant plus de 40 ans, le département va financer une Chaire d'agriculture qui assure, en complément de la formation élémentaire des enfants (lire, écrire, compter…), une formation agricole, facteur de progrès pour le département.

Lire la suite

L’enseignement agricole au Likès, de 1838 à 1957.

Les derniers cours d'agriculture au Likès ont été assurés en 1957. Il n'est donc pas étonnant que cette formation soit tombée dans l'oubli et que certains s'étonnent qu'elle ait pu exister. Pourtant, née avec la fondation de l'école, en 1838 , elle durera presque 120 printemps…

Lire la suite

Les anciens de Saint-Yves morts à la « Grande Guerre » (3ème Partie)

Dans son « Livre d'Or de Cornouailles », le Progrès du Finistère informe ses lecteurs, à chaque numéro, sur les comportements glorieux mais (hélas !) aussi sur les décès des soldats de la région quimpéroise.

Lire la suite

Les Anciens de Saint-Yves, morts à la « Grande Guerre ». (2ème Partie).

Pendant toute la durée de la guerre 14-18, Le Progrès du Finistère, dans la rubrique « Le livre d'or de Cornouailles », s'intéresse aux soldats de la région, engagés dans le conflit, en annonçant les décorations et les décès.

Lire la suite

Les Anciens de Saint-Yves, morts à la « Grande Guerre ». (1ère Partie).

« Ceux qui pieusement sont morts pour la patrie ont droit qu'à leur cercueil la foule vienne et prie. Entre les plus beaux noms leur nom est le plus beau… » Les noms des Anciens de Saint-Yves, morts à la guerre 14-18, sont inscrits dans le hall d'entrée.

Lire la suite

Le football à Quimper avant son arrivée au Likès.

Le dossier Le Likès « Fou de Foot », racontait les premiers pas (ou les premières courses, parce que nos footeux, eux, mouillaient le maillot !) des footballeurs likésiens, au début des années 1920.

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 >

LE LIKès | La Salle - Quimper

20, Place de la Tourbie - 29196 QUIMPER Cédex
Tél. 02 98 95 04 86 - Fax 02 98 95 06 24

Contact | Plan du site | Mentions légales

suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter

une création : www.studioentete.com